PROBTP fait de sa solidité financière et de son efficacité de gestion des éléments majeurs de sa compétitivité. C'est aussi en veillant à la bonne utilisation des cotisations et en mutualisant ses moyens, notamment dans le cadre de l'Alliance professionnelle, que le Groupe facilite l'accès à une protection sociale de qualité et à des services pour le mieux-être de chacun.

 

_______________

Dans un contexte particulièrement concurrentiel, PROBTP renforce d’année en année la maîtrise de ses frais de gestion. En optimisant l’organisation des opérations de gestion, en automatisant les flux et en dématérialisant la relation avec les adhérents, le Groupe se donne les moyens d’investir dans des services réellement différenciants, tout en préservant la qualité du service.

Dans le domaine de la retraite complémentaire, PROBTP suit la trajectoire d'économies retraite définie par les partenaires sociaux. Cet objectif de réduction des dépenses s’inscrit dorénavant dans le cadre de l’Alliance professionnelle suite à la fusion des institutions de retraite avec celles des autres groupes professionnels de protection sociale partenaires, AGRICA, AUDIENS, B2V, IRP-AUTO et LOURMEL.

Le taux de gestion de BTP-PRÉVOYANCE, en prévoyance et santé, a été ramené de 8,98 % en 2015 à 8,91 % en 2016, puis à 8,57 % en 2017.

 

10,73 % 1

15 %

20 %

23 %

L' efficacité de gestion

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La responsabilité financière s’exerce aussi dans la maîtrise des ratios de solvabilité dans le nouveau contexte réglementaire. En matière d’exigence de capital, les travaux se sont poursuivis pour maximiser le taux de couverture des besoins de fonds propres. Le Modèle de projection de bilan (MPB) qui permet de gérer activement le bilan, de maîtriser les ratios de solvabilité et de piloter les besoins de fonds propres sera étendu à l’ensemble des entités d’assurance de personnes du Groupe pour les comptes 2018. En couplant ce modèle avec un business plan apportant une vision à long terme dynamique des comptes des entités d’assurance de personnes, PROBTP se dote d'outils spécifiques de suivi de la stratégie financière.

Le dispositif de lutte contre la fraude a été significativement renforcé par une plus grande vigilance vis-à-vis d’opérations atypiques.

PROBTP  étend progressivement ce dispositif anti-fraude à l’ensemble des activités, et en particulier aux prestations de  prévoyance, complémentaire santé et retraite. Cette lutte contre la fraude s’ajoute aux actions concernant la lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme qui ont également été consolidées.

27 millions d'€

de fraude évitée en 2017 grâce au dispositif de lutte contre la fraude de PROBTP

 

Le réseau de soins de PROBTP, SéVéANE, vise à limiter le reste à charge des assurés pour des soins et des prestations dequalité. 3 500 opticiens, 4 500 chirurgiens-dentistes et 1 500 audioprothésistes sont partenaires de SéVéANE.

En 2017, SéVéANE c’est une baisse des tarifs de  60 % en audioprothèses, de 15 % en dentaire, d’au moins 40 % sur les verres et de 15 % sur les montures.

_______________

> anticiper les grandes évolutions

Le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu2 devra être opéré par PROBTP en qualité de tiers versant des revenus imposables. Les équipes travaillent activement pour préparer la mise en œuvre de ce grand chantier national qui nécessite de nouveaux processus au titre des revenus de remplacement en prévoyance et retraite, rentes et pensions imposables notamment.

Dès l’été 2017, PROBTP a participé aux tests permettant d’identifier les problèmes de raccrochement des individus et d’intégration des flux en retour émanant de la direction générale des Finances publiques (DGFiP). L’enjeu est de pouvoir être en capacité d’appliquer la réforme au 1er janvier 2019. Une bonne connaissance du contenu et des modalités pratiques de la réforme, l’anticipation et l’organisation du changement au sein de l’entreprise, en sont des facteurs clés de succès.

Le régime fusionné de retraite complémentaire Agirc-Arrco sera effectif au 1er janvier 2019. Dans cette perspective, de nombreux domaines métiers du système d’information de PROBTP nécessitent de nouveaux développements : retraite, gestion et outils informatiques.

Ces transformations, déjà engagées pour le domaine Adhésion, devraient être effectuées en totalité dès septembre 2018 pour être effectives au 1er janvier 2019.

Les recettes informatiques, débutées en février 2018, se feront à un rythme soutenu jusqu’à la fin de l’année, avec instruction des premières liquidations dès juillet et envoi des nouveaux contrats d’adhésion aux entreprises en septembre.

Près de

1000 modalités d'adhésion

différentes à intégrer pour PROBTP pour 550 000 établissements

_______________

> mutualiser pour toujours plus de performance

La mutualisation des appels téléphoniques « entrants » est en place entre les directions régionales depuis octobre 2017 en Épargne, Frais d’obsèques, Dépendance, Assurances Auto et Habitation. Cette mutualisation a fait progresser de façon significative les taux d’accueil téléphonique, avec par exemple une hausse de 12 % sur une des tranches horaires à forte affluence, 16 h 30 - 17 h 30.  Elle constitue une étape préalable à la personnalisation de l'accueil téléphonique pour un grand nombre d'adhérents.

Optimiser la gestion des prestations

Après avoir mutualisé la gestion des prestations d’invalidité en 2017, PROBTP a engagé la mutualisation du traitement des factures auditives, dentaires et d’optique.  Cette mutualisation, effective depuis fin 2017, est réalisée par les Centres de gestion indépendamment de leur compétence territoriale. En sus d’une amélioration des délais moyens de traitement, ces mutualisations permettent une optimisation des circuits et un partage des meilleures pratiques.

1 Conformément à la réglementation, le ratio est calculé en rapportant les frais de gestion au chiffre d'affaires comptable hors taxes légales. 
2 Prélèvement à la source pour les revenus autres (PASRAU).

prévoyance / santé / retraite / épargne / assuranceS / action sociale / vacances

Dans un contexte particulièrement concurrentiel, PROBTP renforce d’année en année la maîtrise de ses frais de gestion. En optimisant l’organisation des opérations de gestion, en automatisant les flux et en dématérialisant la relation avec les adhérents, le Groupe se donne les moyens d’investir dans des services réellement différenciants, tout en préservant la qualité du service.

Dans le domaine de la retraite complémentaire, PROBTP suit la trajectoire d'économies retraite définie par les partenaires sociaux. Cet objectif de réduction des dépenses s’inscrit dorénavant dans le cadre de l’Alliance professionnelle suite à la fusion des institutions de retraite avec celles des autres groupes professionnels de protection sociale partenaires, AGRICA, AUDIENS, B2V, IRP-AUTO et LOURMEL.

Le taux de gestion de BTP-PRÉVOYANCE, en prévoyance et santé, a été ramené de 8,98 % en 2015 à 8,91 % en 2016, puis à 8,57 % en 2017.

 

La responsabilité financière s’exerce aussi dans la maîtrise des ratios de solvabilité dans le nouveau contexte réglementaire. En matière d’exigence de capital, les travaux se sont poursuivis pour maximiser le taux de couverture des besoins de fonds propres. Le Modèle de projection de bilan (MPB) qui permet de gérer activement le bilan, de maîtriser les ratios de solvabilité et de piloter les besoins de fonds propres sera étendu à l’ensemble des entités d’assurance de personnes du Groupe pour les comptes 2018. En couplant ce modèle avec un business plan apportant une vision à long terme dynamique des comptes des entités d’assurance de personnes, PROBTP se dote d'outils spécifiques de suivi de la stratégie financière.

L' efficacité de gestion

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le dispositif de lutte contre la fraude a été significativement renforcé par une plus grande vigilance vis-à-vis d’opérations atypiques.

PROBTP  étend progressivement ce dispositif anti-fraude à l’ensemble des activités, et en particulier aux prestations de  prévoyance, complémentaire santé et retraite. Cette lutte contre la fraude s’ajoute aux actions concernant la lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme qui ont également été consolidées.

27 millions d'€

de fraude évitée en 2017 grâce au dispositif de lutte contre la fraude de PROBTP

 

Le réseau de soins de PROBTP, SéVéANE, vise à limiter le reste à charge des assurés pour des soins et des prestations dequalité. 3 500 opticiens, 4 500 chirurgiens-dentistes et 1 500 audioprothésistes sont partenaires de SéVéANE.

Le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu2 devra être opéré par PROBTP en qualité de tiers versant des revenus imposables. Les équipes travaillent activement pour préparer la mise en œuvre de ce grand chantier national qui nécessite de nouveaux processus au titre des revenus de remplacement en prévoyance et retraite, rentes et pensions imposables notamment.

Dès l’été 2017, PROBTP a participé aux tests permettant d’identifier les problèmes de raccrochement des individus et d’intégration des flux en retour émanant de la direction générale des Finances publiques (DGFiP). L’enjeu est de pouvoir être en capacité d’appliquer la réforme au 1er janvier 2019. Une bonne connaissance du contenu et des modalités pratiques de la réforme, l’anticipation et l’organisation du changement au sein de l’entreprise, en sont des facteurs clés de succès.

Le régime fusionné de retraite complémentaire Agirc-Arrco sera effectif au 1er janvier 2019. Dans cette perspective, de nombreux domaines métiers du système d’information de PROBTP nécessitent de nouveaux développements : retraite, gestion et outils informatiques.

Ces transformations, déjà engagées pour le domaine Adhésion, devraient être effectuées en totalité dès septembre 2018 pour être effectives au 1er janvier 2019.

Les recettes informatiques, débutées en février 2018, se feront à un rythme soutenu jusqu’à la fin de l’année, avec instruction des premières liquidations dès juillet et envoi des nouveaux contrats d’adhésion aux entreprises en septembre.

Près de

1000 modalités d'adhésion

différentes à intégrer pour PROBTP pour 550 000 établissements

La mutualisation des appels téléphoniques « entrants » est en place entre les directions régionales depuis octobre 2017 en Épargne, Frais d’obsèques, Dépendance, Assurances Auto et Habitation. Cette mutualisation a fait progresser de façon significative les taux d’accueil téléphonique, avec par exemple une hausse de 12 % sur une des tranches horaires à forte affluence, 16 h 30 - 17 h 30.  Elle constitue une étape préalable à la personnalisation de l'accueil téléphonique pour un grand nombre d'adhérents.

Optimiser la gestion des prestations

  • ﷯